Douze Hommes en colère

de Reginald Rose

Quelques photos lors d'une répétition...

       Douze Hommes en colère...


… S'il subsiste, pour vous, le moindre doute, vous devrez me rendre le verdict « non coupable ». Si, en revanche, aucun doute raisonnable ne vous retient, alors vous devrez, en votre âme et conscience, déclarer l'accusé « coupable ». Quelle que soit votre décision, elle doit être prise à l'unanimité. Si vous déclarez l'accusé « coupable », la cour ne recommandera pas de circonstances atténuantes. Ce cas requiert la peine de mort.


           Après ces paroles du juge, 12 personnes vont délibérer. Le verdict semble évident pour tous. Or, l’un des jurés veut discuter. Il ne souhaite pas régler le sort de l’accusé aussi rapidement car la vie de ce dernier est en jeu. Chez certains jurés, un doute s’installe. Commencent alors deux heures de débats intenses, vifs, parfois dérangeants. Progressivement la colère monte, la « machine humaine » s’emballe.


          Un huis clos dans lequel s’opposent les ardeurs les plus diverses de douze jurés.

            Le chef d’œuvre de Reginald Rose écrit en 1954. « Hommes » qui pourrait s'écrire avec un « grand H ». Le H de l’Humain, avec ses doutes et ses certitudes, ses préjugés et ses sentiments qui tantôt s’affrontent, tantôt s’accordent.   

Emmanuelle VIRY * Dany VAXELAIRE * Mireille LEMAIRE * Gérard APTEL * Laura POIROT-FRASCHINI *  Pierre-Yves MANSUY * Francis CURIEN * François VAXELAIRE * Eric VINCENT * Jean-Marie GEHIN * Grégoire BLUNTZER * Anaïs ANCEL * Karen MENGIN