Le silence de la mer

de Vercors

Le silence de la mer est la prochaine pièce que la Compagnie Cent Scènes interprétera sur le plateau du Petit Théâtre du Neufpré. Dix séances sont au programme du 5 au 20 avril 2024. 

En répétition depuis septembre, les comédiens travaillent et étudient le texte au plus profond de son sens afin de le traduire non seulement par la parole mais aussi par les mimiqies et toute la gestuelle que la situation scénique impose: le silence...

LE SILENCE DE LA MER

de Vercors


           1941, début de l’occupation.  Werner von Ebrennac, officier de la Wehrmacht réquisitionne une maison cossue dans laquelle résident un vieil homme et sa nièce. Musicien professionnel, cultivé, sa passion pour la culture française le pousse à croire, malgré la guerre, à un rapprochement des peuples. Chaque soir, il tente de rompre le mutisme de ses hôtes à qui il ne cesse d’exprimer avec ferveur ce fol espoir.

Dans cette situation délicate, l’oncle et sa nièce, démunis mais patriotes avant tout, décident d’entrer en résistance passive : agir comme si l’officier allemand n’existait pas.

       L’optimisme de ce dernier volera en éclats dès lors qu’il percevra le projet destructeur de la barbarie nazie. Il croyait à l’union des nations, il augurait l’échange culturel, il espérait l’amour. Seul, lui restera le désespoir.

Chaînes et libertés s’entremêlent sous la surface silencieuse de la mer…

             

           Dans cette pièce peu ordinaire, un personnage interprète dans un quasi monologue, de profondes réflexions sur l’humanité, ses valeurs et ses dérives, bien au-delà des faits de guerre. Face à lui, deux individus silencieux, sans cesse présents sur scène n’ont pour unique expression que gestes et regards. Un jeu d’acteur soutenu, une démarche théâtrale inédite sur le plateau de la Compagnie Cent Scènes.